Placardisé par un label qui refusait de sortir un disque d’un unique morceau d’une heure, #Dopesmoker de #Sleep ne vit le jour que six années après le split du groupe ; jusqu’au-boutiste, fuzzé à l’extrême, le Nouveau Testament du stoner-doom. 💨

SLEEP “Dopesmoker” [2xLP]