Un peu oubliés de nos jours mais bénéficiants d’une belle cote de popularité au début des années 2000, les norvégiens de Madrugada marquaient leurs débuts avec ‘Industrial Silence’, merveille de disque de rock-alternatif bluesy dans la veine d’un Chris Isaak ou d’un Nick Cave qui se retrouverait à chanter pour un R.E.M. sous Prozac. Et quel guitariste mes aïeux ! 👌

MADRUGADA “Industrial Silence” [2xLP]

Laisser un commentaire